Conseils pour réussir à l’université
Accueil > Médias > Conseils pour réussir à l’université

Conseils pour réussir à l’université

Conseils pour réussir à l’université

Vous découvrez les cours magistraux, la prise de notes intensive, l’autonomie, ... La première année à l’université apporte plusieurs nouveautés et les défis à relever. Nous vous livrons quelques conseils pour réussir votre première année.

1. Accordez une grande importance aux cours magistraux

Le cours magistral est le premier changement que vit le nouvel étudiant. Ce qui peut avoir un effet déstabilisant pour l’étudiant et surtout qui peut développer un esprit de paresse. A la question de savoir si assister à ces cours est important, l’expérience montre qu’ils permettent de mieux cerner la matière, de comprendre en profondeur les concepts que l’enseignant explique. Soyez toujours présent aux cours pour une meilleure compréhension et cela vous permettra de poser les questions nécessaires.

2. Soyez un étudiant stratégique 

Selon Mireille Houart, Docteur en science de l’éducation, un étudiant qui réussit sa première année est un étudiant stratégique. "Les études en sciences de l’éducation ont montré qu’il y a trois sortes d’élèves. Ceux qui étudient en surface et qui réussissent peu, ceux qui étudient activement mais qui ne réussissent pas tous, et ceux qui étudient de manière stratégique et qui réussissent beaucoup. Il s’agit des étudiants qui combinent travail en profondeur et stratégie".

Ces élèves vont s’intéresser de près aux attentes des enseignants dès le début de l’année et notamment à la manière dont ils interrogent : s’agit-il de restitution de cours pure et dure  ? De questions axées sur la compréhension  ? De problématiques centrées sur le cours ou sur les exercices  ? Pour le savoir, pas de secret : il faut mener l’enquête  ! Assistez au cours, interrogez d’anciens étudiants, pensez à récupérer des anciens questionnaires… Et adaptez votre méthode de révisions en conséquence  !

3. Prenez des notes efficaces

Qui dit cours magistral dit aussi prise de notes . C’est important de conserver une trace de la formation pour se créer des supports de révisions. L’enseignant parle vite et il faut savoir suivre. C’est d’autant plus dur que l’on ne connaît pas encore la matière, qu’il y a du vocabulaire qui vous sera inconnu. Ne vous laissez pas déstabiliser pour autant . Il ne faut pas se désespérer si l’on n’est pas au top dans un premier temps. L’essentiel est d’assister activement aux cours : prendre des notes les plus correctes possibles et comprendre ce que l’enseignant explique. Si ce n’est pas le cas, il ne faut pas hésiter à compléter ses notes le plus rapidement possible en demandant aux enseignant à l’intercours ou à d’autres étudiants. Et pour être efficace, utiliser les abréviations.

4. Réalisez des supports de cours

Un impératif : remettre en forme ses notes après le cours. Il ne faut pas être passif . Se contenter de lire, de recopier ou de surligner l’entièreté de ses notes ne servira à rien. Il faut les structurer . Vous pouvez transformer un texte en schéma, réaliser un tableau qui permette de voir des points communs, des transversalités… Bref, transformer vos notes en "supports de cours". Ce document unique, réalisé pour chaque cours magistral, rassemble l’ensemble de vos notes mais aussi des éléments tirés des livres de référence, des polycopiés. En effet, pour étoffer vos connaissances, il convient de lire les livres, de suivre des MOOC...

5. Gardez le cap toute l’année 

Rester motivé jusqu’à la fin de l’année : plus facile à dire qu’à faire  ! Tout est là encore affaire de stratégie, pour se mettre au travail mais aussi maintenir l’effort.
La première chose à faire : se raccrocher à l’objectif ultime. Se rappeler que si l’on travaille si dur c’est pour devenir magistrat par exemple. La deuxième chose est de s’accorder des récompenses une fois qu’on a terminé une période intense de travail. À vous de choisir votre méthode pourvu qu’elle soit efficace.

6. Misez sur l’entraide entre étudiants

Pour affronter les examens, pas de méthode miracle. Si l’étudiant a suivi son planning, il ne devrait pas avoir de surprise. Misez sur la collaboration avec d’autres étudiants. Il ne faut pas hésiter à se créer un groupe de révisions, s’entraider, s’organiser des séquences de questions-réponses.

Mettez-vous au travail, c’est le secret. Soyez curieux et lisez énormément !!!

Source : https://www.letudiant.fr

TOP